Mon histoire d’horreur dans un avion


Par charles

top

L’autre jour j’ai pris l’avion pour me rendre en Floride. L’avion venait tout juste de décoller quand j’ai senti une envie ULTRA PRESSANTE d’aller aux toilettes. Pendant deux heures, les ASTI de toilettes pour hommes étaient TOUJOURS OCCUPÉS. L’hôtesse de l’air qui avait remarqué mon besoin CRISSEMENT URGENT d’aller aux toilettes m’a suggéré d’utiliser les toilettes pour femmes en m’avertissant de ne JAMAIS UTILISER les boutons qui s’y trouvent.

Le seul problème est que j’suis trop curieux,donc une fois à l’intérieur je vois les boutons “EC,AC,BP et RTA”. J’étais assis sur la toilette quand j’ai décidé d’me laisser tenter et j’ai pesé sur le bouton “EC”. J’ai alors senti un petit jet d’eau chaude sur mes foufounes. J’étais la WOW! Les femmes sont vraiment chanceuses. À ce moment-là c’était carrément impossible pour moi de ne pas essayer au moins un autre bouton. Donc j’ai pesé sur le bouton “AC’’. Un petit souffle d’air chaud m’a séché et j’me sentais réellement aux anges!

J’me demandais comment les filles pouvaient être si chanceuses d’avoir tous ces boutons dans leur toilette et j’me disais qu’il fallait que les gars aient la même affaire quand j’ai décidé de peser sur le bouton “BP’’ et une petite brise de poudre parfumée est venue se poser délicatement sur mes foufounes.

Rendu là, j’ai décidé de peser sur le dernier bouton “RTA’’, rien ne s’est passé, alors j’ai ré-appuyé, comme il ne se passait TOUJOURS rien j’ai décidé d’appuyer en malade sur le bouton…

J’me suis réveillé à l’hôpital 2 jours plus tard en panique totale. ULTRA INQUIET, j’ai fait signe à l’infirmière de venir me voir pour qu’elle m’explique pourquoi j’étais là…

Moé: KESSÉ QUI M’EST ARRIVÉ? La dernière chose que j’me rappelle c’était que j’étais dans la toilette des filles dans un avion…

Infirmière: Tout se déroulait ultra bien pour vous jusqu’à ce que vous appuyez sur le bouton ’’RTA’’ comme un osti d’malade… et en passant RTA signifie, Retireur de Tampon Automatique. Vous pouvez imaginer la suite…

Source: qcmeme.net

Qu’en pensez-vous?