La fois où j’ai eu l’air le plus cave de toute ma vie


Par charles

L’autre fois j’étais chez une amie vers 4h45 en après-midi.

Elle a un chum, mais elle est pas satisfaite avec lui et vu que c’est une bonne amie, je couche avec pour lui rendre service…

On étaient en pleine action quand on a entendu son chum arrivé dans l’parking de son appart. Normalement son chum travaille jusqu’à 6h.

Fille: TABARNAK grouille toi pognes tes vêtements et passe par la fenêtre au plus criss!

Moi: Asti, il pleut a boire debout, p’peux pas passer par la fenêtre sacrament!

Fille: Sérieux s’il nous voit il va nous tuer!

Fake j’décide de prendre mes vêtements pis j’sors par la fenêtre.

Arrivé en bas, j’me suis retrouvé sur la rue à poil et j’me suis retrouvé en plein dans l’marathon de Montréal. Mon amie reste pas loin du Parc Lafontaine, sur la rue Cherrier .

J’étais là en train d’essayer d’me camoufler des regards du monde autour en courant comme un cass de bain à poil  avec mes vêtements dans mes mains entre deux participants.

Un des deux me regardait croche en tabarnak et m’a dit: Tu cours toujours le marathon comme ça a poil le gros?

Moi: Oui, tu devrais essayer, on se sent libre en criss!

Participant: Et t’emporte tout l’temps avec toi tes vêtements dans tes mains comme ça pendant la course?

Moi: Certain! J’habille live après la course pis j’rentre dans mon char. C’est plus pratique!

Participant: Et tu porte toujours un condom en courant ?

Moi: Euh… Non non juste quand il pleut!

Source: blague

Qu’en pensez-vous?